Surmatelas Surlaine

Nouveau

Notre surmatelas Surlaine® en pure laine vierge du limousin améliore le confort thermique et la protection de tous les types de matelas. Nous vous le conseillons systématiquement avec nos matelas.

Garni d'une épaisse nappe de laine de 3 cm à 600 gr/m².

Enveloppe 100% satin de coton bio certifié GOTS.

Garantie 2 ans.

Fabrication française. 

Plus de détails

220,00 €

En savoir plus

Grâce aux propriétés naturelles de la laine de mouton de France, ce surmatelas vous apportera, en hiver une sensation de chaleur immédiate et en été il temporisera l'humidité de votre couchage.

Le surmatelas Surlaine® modifie l'accueil de votre matelas en lui apportant d'avantage de moelleux sans pour autant changer le soutien initial de votre literie.

  • Le garnissage du surmatelas est constitué d’une épaisse nappe de laine cardée 100% pure laine du Limousin pour une densité de 600 gr/m², son enveloppe est un satin de coton biologique à 140 gr/m² certifié GOTS.
  • Le surmatelas est entièrement piqué, cela confère un excellent maintient du garnissage en nappe de laine, ainsi notre surmatelas vous offre la garantie de la longévité et du confort moelleux de la laine.
  • Quatre élastiques optionels aux angles permettent de le tendre sur votre matelas ou dans la housse intégrale du matelas dont la durabilité sera augmentée.

Bio laine Surlaine® 

Pour l'entretien courant de votre surmatelas pensez à l'exposer au soleil chaque fois que cela vous est possible. Pour un nettoyage plus en profondeur, utilisez une source de vapeur d'eau puis faites sécher votre produit au soleil ou près d'une source de chaleur. Les propriétés auto-nettoyantes de la laine permettent au garnissage de se purifier au contact du soleil.

Portrait d'une entreprise sociale et écologique

Laine et Compagnie est une entreprise artisanale installée en milieu rural. Elle valorise une matière première naturelle et renouvelable : la laine de mouton en pratiquant un commerce équitable et local avec les éleveurs du Limousin.

Laine & Compagnie réalise toutes les étapes de récolte et de transformation de la laine (hors lavage), ainsi que la confection de tous les produits garnis en laine de mouton.

Toutes les laines collectées sont produites en région Limousin et département de la Dordogne dans des élevages extensifs de « plein air ». Nous achetons la laine aux éleveurs sans aucun intermédiaire.

L'entreprise est labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant » (EPV) ; ce label est accordé par l’Etat après examen par l’Institut Supérieur des Métiers. Il certifie que l’entreprise conserve, anime et diffuse un savoir faire rare (pratique, perfectionnement, formation…) ; il garantit également le lien avec le territoire. Ce label est accordé pour une durée de 3 ans, à renouveler.

Le titre de « Maitre Artisan » vient également de nous être accordé, validant ainsi plus de dix années d’activité ainsi qu’une reconnaissance supplémentaire de notre savoir faire.

La sélection des laines locales de plein air


Nous choisissons nos laines de façon rigoureuse chez des éleveurs locaux qui conduisent leurs troupeaux en élevage extensif de « plein air » (moins de 6 brebis /hectare en Limousin, pour des animaux qui sont dehors toute l’année).

La laine ne subit aucun traitement chimique au lavage. Elle traverse plusieurs bains d’eau chaude avec du carbonate de soude (lessive de soude) puis du savon. Le rinçage s’effectue à l’eau claire.

En 2014, 60% de la laine collectée sera issue d’élevages certifiés Bio. Cette proportion augmente chaque année.

Les races sont également sélectionnées pour obtenir des fibres dont le « ressort » (résilience de la fibre) est optimal : races Texel, Suffolk, Berrichon du cher, Blanc du massif central, Clun-Forest.

Le jour de la tonte, les toisons sont triées manuellement pour éliminer les parties souillées ou brûlées par le soleil (ventres, cous, pointes des gigots, échines). Chaque année de nouveaux éleveurs participent à des formations au tri de la laine organisée par l’association Laines Locales Réseau Limousin.

Pour une meilleure traçabilité, chaque lot de laine est identifié lors de la récolte. Chaque balle de laine porte le nom de l’éleveur, la qualité de laine (race, longueur de fibre) et le poids. L’identification des lots permet d’améliorer la qualité des laines en partenariat avec les éleveurs concernés.

Nos laines sont lavées en France (Allier, Haute Loire) et nos partenaires laveurs prennent soin de ne pas mélanger les lots au lavage. Ainsi, une fois lavée, nous pouvons retrouver la classification des laines établie lors de la collecte et utiliser nos laines à bon escient suivant leurs qualités de fibres spécifiques.

Laine & santé


Physiologie de la laine

La laine est une fibre textile naturelle animale, provenant de la sécrétion pileuse du mouton et dont le constituant fondamental est la Kératine.

La laine de mouton se présente sous la forme d’une fibre cylindrique, plus ou moins ondulée, d’un diamètre de 16 à 40 microns et d’une longueur de 30 à 650 mm.

La structure de la laine lui confère une bonne élasticité, une très grande souplesse, d’importants pouvoirs thermiques et absorbants, une relative infroissabilité et une grande facilité de teinture.

La laine a comme particularité de réunir naturellement deux caractéristiques indispensables à la protection et au confort physiologique du corps humain :

La laine est adiathermique : elle permet au corps de conserver une température constante en l’isolant des variations climatiques extérieures.

La laine favorise la respiration de la peau et l’évacuation de la perspiration du corps sous forme de vapeur d’eau.

Seule la combinaison de ces deux facteurs rend une literie performante au niveau du confort physiologique qu’il procure.

Régulation thermique

L’isolation, que ce soit le cas des vitrages, ou des murs, est déterminée par la présence d’une couche d’air entre deux matières. Cet air stationnaire ne peut être remplacé, ni par de l’air froid ni par de l’air chaud.

La laine est un excellent isolant thermique du fait de sa structure originelle : elle pousse naturellement frisée et le demeure quelque soient les processus de transformation qui lui sont appliqués.

Vue au microscope, la structure de la fibre est irrégulière en surface et revêtue d’écailles se superposant comme des tuiles. Ces caractéristiques physiques permettent à la laine de retenir l’air dans ses fibres, et de freiner son déplacement. L’air ainsi capturé constitue un isolant qui protège le corps du milieu extérieur.

Ainsi, les moutons résistent aussi bien dans les plaines de Sibérie que dans le désert Australien.

Régulation et transfert de l’humidité

Isoler le corps de toute agression thermique extérieure ne suffit pas. Notre peau a besoin de respirer !

Pour qu’un mode de couchage apporte un bien être physiologique, il doit associer une température agréable, mais aussi un taux d’humidité raisonnable.

La laine est un excellent régulateur, la kératine de sa structure constitutive lui permettant d’absorber l’humidité que tout corps humain dégage, même au repos.

De tous les textiles (végétaux ou synthétiques), la laine est celui qui a le plus fort pouvoir d’absorption de l’humidité. La fibre de laine peut emmagasiner jusqu’à 30 % de son poids en eau sans paraître mouillée. Cette capacité est 20 à 30 fois supérieure à la plupart des fibres synthétiques.

Cette capacité d’absorption se fait à l’intérieur des fibres, ce qui permet à l’air maintenu entre elles de rester plus sec et de préserver le corps d’une sensation de moiteur peu agréable. L’humidité est ensuite transmise vers l’extérieur du couchage, évitant ainsi le refroidissement du corps.

L’homme a dû inventer des solutions pour lutter contre l’hypothermie nocturne relative liée à la baisse de la température extérieure. La literie de laine fait partie intégrante des mécanismes thermorégulateurs comportementaux.

La literie de laine respire, elle est saine et apporte une climatisation naturelle.