UNE VERITABLE CONTRIBUTION POUR L'ENVIRONNEMENT!

Matière première naturelle dotée d'excellentes qualités écologiques, l'exploitation du latex végétal est une véritable contribution pour l'environnement.

 Chaque arbre à latex pleure 15 grammes de latex, quotidiennement.

 La fabrication d'un matelas "King size" de 20 cm d’épaisseur nécéssite 150 litres de lait d’hévéa, de la production quotidienne de 2500 arbres, étendus sur plus de 5 hectares de plantation d'hévéas, faisant vivre 8 "caoutchouc tappers" (ouvriers récolteurs).

 D'un point de vue environnemental, les arbres à latex représentent le dégagement de 143 tonnes métriques de dioxyde de carbone dans l'environnement en 1 an.

Comme les forêts tropicales de l'Amazonie et du bassin du Congo, celle d'Asie du Sud-est est menacée par la déforestation. La culture des hévéas permet de conserver et planter des arbres. Lorsqu'un hévéa est coupé, on en replante un dans la souche.

 Le latex naturel est photodégradable, en 1 an environs, un noyau de matelas en latex végétal non protégé par sa housse s'auto-biodégrade naturellement sous l’effet des rayons solaires ultraviolets.

Optez pour la planète attitude! En achetant un produit hévéa nature, vous garantissez une utilisation durable des ressources naturelles renouvelables, encouragez des mesures destinées à réduire la pollution et la surconsommation.

Reforestaction

ECO ENGAGEMENTS

 Apporter une information claire et transparente.

 Respecter les bonnes pratiques en matière écologique.

Proposer des produits innovants qui respectent la santé, le confort et le bien-être des consommateurs et de leur environnement.

 Ethique et équité dans les échanges économiques :

La valeur des relations humaines, l’engagement écologique sur les matières premières ont donné le style des produits hévéa nature.

C’est en étant bien dans ce que l’on réalise, en restant proche de chaque demande, en cohérence avec son chemin de départ, que l’on peut parvenir à être bien avec le monde, la planète et l’autre.

Les décisions à prendre au quotidien sont guidées par cette philosophie que nous partageons avec nos partenaires et clients.

L'EXPLOITATION DE L'HEVEA

Dans son milieu naturel en Amazonie, l’Hévéa brasiliensis est un arbre pouvant atteindre fréquemment plus de 30 m de hauteur pour une circonférence de 1 m.

Le latex se récolte par saignées sur l’écorce du tronc de l’hévéa. Au moyen d’un couteau spécifique, les saigneurs (ou tappers) pratiquent une légère entaille en descendant sur la moitié du tronc.

La saignée débute en général à environ 1,50 m de hauteur, lorsque les arbres ont atteint 50 cm de circonférence à 1 m de hauteur. À chaque saignée, l’encoche est ravivée en découpant une fine lamelle d’environ 2 mm d’épaisseur, sur toute la profondeur de l’écorce. Il est toutefois important de ne pas toucher le cambium (assise génératrice du bois) car cela provoque des cicatrices.

Les saignées ont lieu périodiquement, la fréquence la plus courante étant tous les deux jours. Lorsque toute l’écorce du côté exploité (appelé panneau) a été consommée, on passe sur le panneau suivant. Cela a lieu après 6 ans en général. Lorsque toute l’écorce basse a été utilisée, on peut pratiquer la saignée haute, remontante. Cette dernière, bien que délicate est très productive. Elle se pratique en quarts de spirales et peut durer ainsi au moins 4 ans. Il est alors possible de recommencer la saignée basse sur l’écorce déjà saignée qui se sera entre-temps régénérée.

L’arbre peut ainsi produire du latex à partir de l’âge de 5 ans et pendant 30 ans environ. Cependant, dans de nombreuses régions et en particulier en Thaïlande, premier pays producteur, la tendance est au raccourcissement des cycles, avec une exploitation sur moins de 20 ans.

À l’issue de sa période d’exploitation, l’hévéa est abattu pour être replanté.

Le latex, en sortant de l’entaille, coule dans la coupelle pendant quelques heures. Puis l’encoche se bouche par coagulation du latex et l’écoulement s’arrête.